Egérie


Biographie Claire Keim

Claire Keim égérie

Claire Keim

Originaire de Senlis dans l’Oise, Claire Keim, comédienne et chanteuse est née le 8 juillet 1975. Passionnée très tôt par le théâtre, Claire décide de suivre les ateliers du cours Florent de 1991 à 1992 et poursuivra ensuite les cours d’histoire dramatique de diction et d’histoire du théâtre de Dominique Minot. Repérée et engagée dès 1992 pour la comédie musicale Paul et Virginie de Jean-Jacques Debout, on la verra ensuite dans l’incruste d’Emilie Deleuze pour Arte puis en 1993 dans la série télévisée les Yeux d’Hélène en tant qu’actrice et interprète du générique, Vladimir Cosma, qui compose la bande originale, insiste pour qu'elle interprète deux titres, Je ne peux pas lui en vouloir et En Rêvant .

Claire enchaine ensuite les rôles dans Le Juge est une femme , Highlander, Un homme par hasard , Zodiaque , aux côtés de Francis Huster, A la poursuite de l’amour , La Belle et le Pirate , Un admirateur secret , Eternelle , Beauté fatale , les Edelweiss , La véritable histoire de Blanche Neige ou encore, Jusqu’au bout du monde de Gilles de Maistre. Claire Keim prêtera sa jolie voix à Chicken Little, Monstres et Compagnie, The note book ou encore Emma l’entremetteuse et plus récemment dans Au petit Marquery , La belle verte de Coline Serreau, Oui d’Alexandre Jardin,  J’irai au paradis car l’enfer est ici de Xavier Durringer, The girl de Sandy Zeig, Le sens des affaires, Le roi danse Le roman de Lulu ou encore, En Territoire Indien .

Habitée par la musique , Claire s’y adonne entre deux tournages et enregistre en 2002 un duo avec Marc Lavoine, Je ne veux qu’elle , avec les Nubians sur l’album Echoes ou encore avec Alain Chamfort en 2012. Son premier Album, très personnel, intitulé  « Où il pleuvra »,  voit le jour en 2011.  Privilège rare, Francis Cabrel, lui offre Où il Pleuvra , dont elle co-écrit le texte. Dans le studio, une équipe se forme : Julien et Nico Bonnière (guitariste de Dolly) étoffent Ca Dépend , Ce Matin et Mes Silences , Fred Jaillard et Xavier Bussy (réalisateurs de l'album de Thomas Dutronc) arrangent les autres titres.  Le résultat ? Des chansons qui se balancent au rythme de guitares folk, des mélodies au charme pop instantané. Des textes intimes, qui dévoilent peu à peu leur auteur, sans impudeur. Des histoires d'amour, (« Tel que tu es », « Je m'appelle comme »), et de chagrins d'amour (« Ce Matin », « Où il pleuvra »), dont la gravité s'éclaire toujours d'un sourire.  Des coups de gueule (« C'était mieux avant », « Pommes Flashées »), adoucis de jolis traits d'humour. Le disque de Claire est à son image : sincère et lumineux, riche de nuances, de contrastes et de sentiments. Loin d'être un caprice d'actrice, il est l'aboutissement d'un désir qui n'a fait que grandir avec les années. Pas de doute : on a bien fait d'attendre.

Entre la tournée des enfoirés et The Guitrys , pièce qu’elle joue jusqu’en mars 2014 au théâtre rive gauche aux côtés de Martin Lamotte, une comédie d’Eric Emmanuel Schmitt, Claire vient de terminer le tournage du film Respire réalisé par Mélanie Laurent, la deuxième mise en scène de l'actrice, adapté du livre, Respire de Sophie Brasme.

Artiste complète, actrice, comédienne et chanteuse , Claire vient de terminer une semaine marathon avec la tournée des enfoirés 2014, évènement auquel elle est fidèle depuis longtemps.

2014 est une année où Claire prête son image à OENOBIOL pour deux nouvelles campagnes solaire et minceur tournée en octobre 2013 sous l’objectif de Margaux Bonhomme. D’OENOBIOL, Claire dit qu’elle partage les valeurs de naturalité, de simplicité et d’efficacité.

Nul doute que les femmes s’y retrouvent.